Assurancedesmetiers.com, comparateur d'assurance professionnelle

Est-il possible de bénéficier de la CMU en tant qu'auto-entrepreneur ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez avoir droit à la Couverture Maladie Universelle complémentaire. C’est ce qu’on appelle la CMU-C . Pour cela, il vous faudra justifier d’un certain plafond de ressources. Avec la CMU-C, vous bénéficierez de remboursements de vos frais de santé. Ceux-ci viendront s’ajouter à votre couverture de base.

L’auto-entrepreneur et le RSI

Le régime de l’auto-entrepreneur permet de s’affilier au RSI (Régime Social des Indépendants) appelé Sécurité sociale des indépendants depuis le 1er janvier 2018. L’avantage de ce régime est qu’il est simplifié. En effet, que ce soit au niveau du paiement de vos cotisations sociales ou de vos déclarations, vous bénéficiez de calculs relativement simples. Celui-ci s’appuie sur le chiffre d’affaires brut auquel s’applique un taux. Un taux qui dépend de la nature de votre activité, s’il s’agit de prestations de services artisanaux et commerciaux, de restauration, d’hébergement ou d’activité libérale relevant du CIPAV.

Le principe de la Couverture Maladie Universelle

La CMU-C est une complémentaire santé proposée gratuitement aux personnes ayant de faibles ressources et résidant en France de manière stable et régulière. Cette complémentaire santé offre de nombreux avantages, à savoir, la prise en charge du ticket modérateur, la prise en charge des participations forfaitaires, la prise en charge du forfait journalier en cas d’hospitalisation, la prise en charge des dépassements de tarifs dans la limite de plafonds pour les lunettes, les prothèses dentaires et auditives, le tiers-payant et les réductions sur les factures d’électricité et de gaz.

Comment faire pour bénéficier de la CMU-C ?

Pour bénéficier de la CMU-C, l’auto-entrepreneur doit en premier lieu s’inscrire auprès du Régime Social des Indépendants. Le dossier de demande sera géré par le RSI. Si vous êtes bénéficiaire du RSA, votre demande sera automatiquement acceptée. À savoir toutefois que le dossier devra être réexaminé chaque année, car vos revenus peuvent évoluer d’une année à une autre.

Lorsque le dossier sera accepté, vous devrez choisir un mode de gestion de vos remboursements. Vous aurez le choix entre les prestations de la CMU gérées par l’organisme conventionné de votre choix ou les prestations gérées par un organisme complémentaire. Si vous choisissez la première option, c’est-à-dire la gestion de vos prestations CMU avec votre OC, vous pourrez alors bénéficier du même niveau de remboursements une année après la fin de vos droits à la CMU-C.

Souscrire une mutuelle auto-entrepreneur

Enfin, soulignons qu’un auto-entrepreneur peut souscrire une complémentaire santé adaptée à ses besoins même s’il ne peut pas profiter de la CMU-C en raison d’un dépassement du plafond de ses ressources. Les remboursements des frais de santé comme les rendez-vous médicaux, les médicaments et l’hospitalisation sont naturellement pris en charge, mais vous pourrez également profiter d’une meilleure prise en charge sur certaines dépenses de santé, frais dentaires et optiques par exemple.

Ne négligez pas non plus la souscription d’une garantie de prévoyance qui vous permet d’obtenir des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail suite à une maladie ou un accident.

Changez de mutuelle pour de meilleures garanties moins chères ! Comparez !

Ces publications peuvent vous intéresser