Assurancedesmetiers.com, comparateur d'assurance professionnelle

Les activités soumisent à obligation d'assurance

Plutôt que de faire le tour de l'ensemble des activités réglementées, nous allons ici nous intéresser à certains métiers qui sont souvent exercés dans le cadre de la micro-entreprise. Cette liste n'est donc pas exhaustive et d'autres activités sont soumises à la souscription d'une assurance auto-entrepreneur.

Mécanique et secteur automobile

Mécanicien, carrossier, négociant automobile qui exercent leur activité en tant qu'auto-entrepreneur doivent souscrire une assurance RC Pro. Il en va de même pour le transport de personnes et de marchandises.

La santé et du bien-être

Les professions médicales, notamment les psychologues, les diététiciens, les ostéopathes, les chiropracteurs, mais aussi ceux les micro-entrepreneurs exerçant une activité de service à la personne, aide à domicile, assistante maternelle,... Pour ces métiers, la souscription d'une RC Pro est également obligatoire.

Construction et BTP

Les artisans qui exercent une activité dans le secteur du bâtiment, comme les plombiers, les maçons, les carreleurs, les électriciens.... Pour ces auto-entrepreneurs, la souscription d'une RC Pro et d'une RC décennale sont obligatoires, afin de couvrir les dommages pouvant apparaitre après la livraison de l’ouvrage pendant une période de 10 ans.

En savoir plus sur les assurances mentionnées ci-dessus, la RC décennale auto-entrepreneur pour le secteur du BTP, la RC pro auto-entrepreneur pour tous les activités réglementées.

L'assurance des véhicules

En toute logique, pour conduire un véhicule sur la voie publique, il faut souscrire au minimum une assurance au tiers, la responsabilité civile. En tant qu'auto-entrepreneur vous pouvez parfaitement utiliser un véhicule privé ou avoir un véhicule professionnel, mais dans tous les cas, l'assurance est obligatoire.

Une autre obligation pour les auto-entrepreneurs dans le secteur du BTP

Vous devez obligatoirement indiquer l'ensemble des informations relatives à votre contrat d'assurance, le type de travaux couverts, les coordonnées de votre assureur et l'étendue de couverture géographique pour tous vos devis et factures.

Faut-il pour autant négliger la souscription d'une assurance responsabilité civile professionnelle ?

Même si vous n’êtes pas concerné par l’obligation d'assurance auto-entrepreneur vous avez tout intérêt à souscrire une RC Pro. Elle permet de couvrir les différents risques auxquels vous êtes exposés dans le cadre de votre activité. C’est un moyen de bien protéger votre micro entreprise et votre travail des dommages pouvant être causés aux tiers. Rappelons que les auto-entrepreneurs sont responsables des dommages qu’ils causent aux tiers ou causés par les objets qu’ils vendent, qu’ils fabriquent, qu’ils réparent ou qu’ils installent.

Il est donc ici question de la pérennité de votre micro-entreprise. Étant sous le statut d’entrepreneur, vous devez savoir évaluer les risques auxquels votre activité est soumise. A n’importe quel moment, il peut y avoir un oubli, une faute ou une négligence de votre part. C’est pour cela qu’il est essentiel de souscrire une assurance professionnelle.

Le tarif d’une assurance professionnelle micro-entrepreneur

En principe, le tarif d’une assurance professionnelle micro-entrepreneur oscille entre 150 et 500 euros par an pour une RC Pro et entre 800 et 2000 euros par an pour une RC décennale. En fait, le prix est calculé en fonction de votre chiffre d’affaires, de l’activité exercée et des garanties souscrites. Demandez toujours conseil avant de choisir un contrat d’assurance, vérifiez toujours les exclusions de garantie et le montant des franchises.

Quelles sont les autres assurances utiles pour les micro-entrepreneurs ?

Pour une protection optimale, vous pouvez adhérer à d’autres contrats d’assurance spécialement conçus pour les entrepreneurs individuels.

Sur le même sujet, l'assurance RC pro est-elle obligatoire ?