Assurance professionnelle pour élagueur

Assurancedesmetiers.com > Assurance agricole > Élagueur

Assurance RC PRO élagage : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

taille de branches

La profession d’élagueur grimpeur fait partie des métiers des espaces verts et de l’exploitation forestière. Comme les élagueurs réalisent des travaux en hauteur, ils doivent être très prudents et savoir anticiper les risques. Ils réalisent des opérations techniques de taille, d’abattage et de soins aux arbres dans les parcs et les jardins et sont amenés à travailler dans des conditions parfois très difficiles. Si vous exercez comme élagueur, vous avez tout intérêt à vous renseigner sur les contrats d’assurance indispensables pour une protection optimale. Zoom sur les garanties que vous devez souscrire !

Le métier d’élagueur

L’élagueur doit réaliser des opérations de soins et de taille sur les arbres. Il est sollicité pour de nombreuses raisons : limiter la croissance d’un arbre ou orienter sa croissance, supprimer les branchages qui risquent de se rompre, limiter la propagation d’une maladie et stimuler la production fruitière, entre autres. On fait appel à lui également pour réaliser l’abattage d’un arbre ou pour le haubanage.

Pour commencer, l’élagueur doit étudier le terrain, l’environnement et l’état général des arbres. Si besoin, il doit aussi concevoir un plan d’accès vers la zone à élaguer et déterminer l’angle d’attaque le plus réalisable et le plus sain pour l’environnement et pour l’équipe. D’ailleurs, cette étape est incontournable si le travail doit se faire en zone urbaine.

Quelle que soit sa mission, l’élagueur doit respecter les règles de sécurité et utiliser du matériel normé. De même, il doit porter des équipements de protection et posséder une excellente condition physique. Il ne doit pas être sensible au vertige et doit maîtriser les techniques de taille et de déplacement, tout en respectant les règles de sécurité. En fait, il doit faire preuve de calme et de réflexion pour éviter les risques.

Dans tous les cas, l’élagueur doit être en mesure de détecter les maladies et les défauts des arbres. Il doit aussi fournir des conseils à cet égard et réaliser un travail fini et esthétique. Enfin, il est utile de souligner que l’élagueur peut travailler dans une entreprise spécialisée en élagage, dans une collectivité territoriale ou à son propre compte comme indépendant ou micro-entrepreneur.

Les risques du métier d’élagueur

Lors de vos activités d’élagage, vous n’êtes pas à l’abri de risques. Bien au contraire, comme vous travaillez en hauteur, vous êtes particulièrement exposé. Un simple manque d’inattention peut avoir de graves conséquences.

Non seulement vous pouvez vous blesser lors de vos missions, mais vous pourriez également causer des dommages à des tiers. Si un arbre que vous avez abattu blesse une personne ou dégrade un bien, c’est votre responsabilité civile qui sera engagée. Ce sera donc à vous d’indemniser les victimes pour les dommages corporels, matériels et immatériels causés.

Un autre risque que vous devez anticiper en tant qu’élagueur grimpeur : le vol et la dégradation de votre matériel. Le fait de travailler en plein air dans des conditions environnementales et climatiques difficiles augmente considérablement les risques de vol et de dégradation de vos matériels.

Vos équipements ont de la valeur et doivent nécessairement être couverts par un contrat d’assurance adapté. Enfin, si vous ne répondez pas à vos obligations ou si vous commettez une erreur lors de l’élagage d’un arbre, un client peut vous poursuivre et vous demandez des dédommagements. En faisant le point sur les assurances et garanties nécessaires pour votre métier, vous pourrez exercer en toute tranquillité.

Quelles assurances pour l’élagueur grimpeur ?