Assurance professionnelle monitrice de portage

RC Pro monitrice de portage : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > Assurance service à la famille > Monitrice de portage

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

femme portage kangourou

Pour les jeunes parents, l’arrivée d’un nouveau-né peut être une expérience et une phase difficile à gérer. C’est pourquoi de plus en plus font appel à une monitrice de portage. Le rôle de cette professionnelle est d’apprendre aux parents à bien porter leur bébé, et leur permettre de tester les différentes options qui s’offrent à eux en conditions réelles. Si vous exercez comme monitrice de portage, vous devez être consciente des risques du métier. En souscrivant les garanties adaptées à votre profession, vous arriverez à exercer en toute sérénité. Le point sur les assurances essentielles pour les monitrices de portage.

Quelles sont les missions de la monitrice de portage ?

Être monitrice de portage, c’est être une professionnelle ou une animatrice éclairée travaillant au sein d’une association parente ou comme travailleur indépendant. D’ailleurs, bien souvent, les maternités publiques et privées font appel à la monitrice de portage pour former les professionnels de santé à ce qu’on appelle le « portage kangourou » pour leur apprendre à porter les prématurés. Ce métier peut être exercé dans des ateliers individuels ou collectifs.

En tant que monitrice de portage, vous avez pour mission d’inculquer aux parents les bases de la mise en place de leur bébé. Sur le ventre, sur le dos ou sur la hanche. Pour y arriver, vous devez utiliser les bons équipements, notamment des écharpes de portage en tissu qu’il faut savoir nouer. En effet, il est primordial de bien apprendre comment nouer les écharpes pour optimiser le confort et la sécurité du nouveau-né. Les nouages doivent par ailleurs être adaptés aux besoins qu’il s’agisse d’allaitement ou de portage de jumeaux.

L’atelier de portage permet aux jeunes parents de découvrir l’écharpe de portage, le sling, le mbot, le mei-tai, le porte-bébé préformé, le onbu et les modèles hybrides. Quant à vous, vous devez vous assurer que les parents trouvent le modèle le mieux adapté à leur mode de vie et à leur bébé. Pour réussir ce métier, il est essentiel d’être à l’écoute, de poser les bonnes questions, d’être patient et de donner des conseils. Enfin, il faut surtout comprendre les données du portage physiologique.

Les assurances indispensables pour la monitrice de portage

L’assurance de responsabilité civile professionnelle

Bien qu’elle ne soit obligatoire que pour les métiers réglementés, cette assurance, également appelée RC Pro, vous permet d’être protégé contre les risques éventuels qui pourraient advenir de votre fait ou de celui de vos matériels professionnels. Elle vous couvre en cas de dommages causés aux tiers dans le cadre de votre activité, en cas de dommages causés aux biens et aux matériels confiés.

L’assurance de protection juridique

Une autre assurance essentielle pour votre métier de monitrice de portage est l’assurance de protection juridique. En cas de litige avec un tiers, vous pourrez bénéficier d’une protection et d’un accompagnement. C’est un contrat qui peut couvrir les frais et honoraires d’experts et avocats, mais aussi les frais liés aux procédures.

La complémentaire santé

Si vous êtes travailleur indépendant, vous avez intérêt à souscrire une mutuelle santé adaptée pour couvrir toutes vos dépenses en santé. Vous pourrez bénéficier d’une couverture en cas de problème de santé, de maladie ou d’accident, ce qui vous évite de vous retrouver dans des situations financières difficiles.

La prévoyance

Enfin, une assurance prévoyance peut s’avérer utile en cas de coup dur. Elle interviendra pour vous permettre de bénéficier d’un complément sur vos revenus en cas d’arrêt de travail pour maladie ou accident, mais aussi en cas d’invalidité temporaire ou permanente. Cette assurance permet également à vos proches d’obtenir une pension ou une indemnité en cas de décès.

Les assurances des autres professions médicales