Assurancedesmetiers.com, comparateur d'assurance professionnelle

Le crédit professionnel de A à Z

Prêt pour les professionnelsLe prêt professionnel est un crédit ouvert par un entrepreneur ou une entreprise pour financer un bien à usage uniquement professionnel.

Ce bien peut être matériel (équipement), immatériel (logiciels, données informatiques) ou financier (rachat de parts sociales, investissements, fonds de roulement). Focus sur l'emprunt à titre professionnel.

>> Comparez les offres de crédits professionnels

Les acteurs du marché

Le conseiller bancaire est l’interlocuteur privilégié pour le prêt professionnel. Voici cependant deux autres pistes pour obtenir un crédit.

Les types de prêts

Il existe de nombreux types de prêts professionnels. Néanmoins, dans un souci de synthèse, nous ne développerons que les plus fréquents.

Le prêt amortissable professionnel : essentiellement destiné à financer les besoins en équipement, il est le plus fréquent et dure entre 3 et 7 ans. Il se rembourse par des échéances mensuelles à un taux variant entre 3 et 10 %.

Le crédit-bail : ce n’est pas une somme d’argent qui est mise à la disposition de l’emprunteur, mais un bien nécessaire au fonctionnement de l’entreprise (véhicule, machine, local), moyennant le versement d’un loyer. Vous pouvez échelonner le crédit-bail entre 2 et 5 ans ou entre 8 et 15 ans (pour l’immobilier). Le contrat arrivant à terme, vous pouvez choisir de restituer le bien, ou de l’acquérir définitivement.

Le Prêt à la Création d’Entreprise (PCE) : Le montant de ce prêt varie entre 2000 et 7000 €. Les gros avantages sont que vos biens propres ne sont pas engagés, que vous n’avez pas besoin d’un apport, et que vous pouvez commencer à rembourser à partir du 6ème mois de la création de votre entreprise.

Le Micro-Crédit (via l’ADIE): Dans les cas où la banque refuse votre crédit, vous pouvez vous tourner vers l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique, qui vous prêtera jusqu’à 10 000 €. Vous pouvez rembourser votre microcrédit en 48 mois maximum. Le taux d’intérêt dépend de la somme empruntée (environ 7%).

Le Prêt d’Honneur : L’ADIE met également en place le prêt d’honneur. D’une somme maximale de 3000 €, il est remboursable en 60 mois maximum, sans intérêts.

Le cautionnement des prêts professionnels

Le cautionnement est un engagement de payer à la place d’un tiers, en cas de défaillance de sa part. Il peut être délivré par une personne physique ou par un organisme de caution professionnelle. Dans le cas de la caution personnelle, ce sont vos biens personnels, ou ceux d’un tiers qui serviront à payer à rembourser votre crédit à la banque en cas de manquement. La caution mutuelle est mise en place par un organisme professionnel spécialisé. Le montant de la caution mutuelle est d’environ 2% du prêt.

Notez également que pour soutenir votre emprunt, il est vivement recommande de souscrire à une assurance de pret professionnel, cette assurance emprunteur sécurise les organismes prêteurs en cas d'accident de la vie.

Mettre toutes les chances de son côté pour obtenir un prêt

Actuellement, obtenir un prêt n’est pas chose aisée. Les banques se montrent toujours plus exigeantes sur les garanties et peuvent se montrer frileuses suivant votre secteur d’activité. Avoir un apport est un avantage incontestable pour trouver facilement un prêt. Dans l’idéal, les banques (et même les courtiers) demandent un minimum de 20 à 30 % du montant à emprunter.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est nécessaire de fournir un dossier solide à l’organisme prêteur. Préparez un business plan convaincant : présentez clairement votre projet (activité de l’entreprise, prévisions du chiffre d’affaire, etc.), prouvez son équilibre financier (situation financière actuelle, capacité de remboursement, garanties, etc.), et préparez-vous à cet entretien.

A retenir

Pensez également à la solution du leasing pour développer votre parc de véhicules professionnels, si vous n'êtes pas en mesure de faire un emprunt.