Assurancedesmetiers.com, comparateur d'assurance professionnelle

Entreprise : pourquoi avoir recours au leasing auto ?

Pour les entreprises, le leasing représente de nombreux avantages. Ce crédit-bail ou cette location avec option d’achat permet au professionnel de disposer d’une ou de plusieurs voitures à titre professionnel. Il s’agit là d’un mode de financement qui est capable de régler plusieurs soucis, comme l’achat de véhicule, l’entretien, l’assurance, les pannes… Mieux comprendre le leasing auto à titre professionnel, c’est possible !

Le leasing voiture pour une entreprise

Le leasing voiture est un mode de financement qui s’adresse aux particuliers et aux professionnels. À titre professionnel, le leasing auto peut être le bon choix. C’est un contrat de crédit-bail ou de location avec option d’achat qui offre de nombreux avantages au professionnel. On parle d’un contrat tripartite qui réunit le professionnel, le concessionnaire et l’entreprise de crédit-bail ou l’établissement financier. Il définit le dépôt de garantie, le loyer, le forfait kilométrique, l’entretien, l’assurance et l’option d’achat. Il est bon à savoir que toutes les voitures sont concernées par le leasing.

Le principe du leasing auto

D’abord, le professionnel choisit le véhicule qui lui convient et négocie le prix chez le concessionnaire. Celui-ci lui indiquera le montant à payer par le biais du leasing. Ensuite, l’établissement financier vient acheter le véhicule choisi par le professionnel chez le concessionnaire. C’est l’établissement financier qui devient propriétaire du véhicule. Il le loue au professionnel pour une période de 2 à 5 ans. À la fin du contrat, le professionnel choisit s’il devient propriétaire du véhicule en payant la valeur de rachat (déterminée dans le contrat), s’il rend le véhicule ou s’il reconduit la location sur une nouvelle durée déterminée.

Les avantages du leasing pour les entreprises

Premièrement, le leasing permet au professionnel d’étaler ses dépenses de voitures de société sur de longues périodes. Qui plus est, les cotisations mensuelles de ce mode de financement sont généralement moins élevées que celles d’un crédit professionnel classique.

Autre avantage : le professionnel peut ajuster ses loyers lors de l’élaboration du contrat. Il peut les adapter à ses besoins et possibilités, et choisir entre les mensualités progressives, fixes ou dégressives. Comme le budget est défini dans le contrat, les risques de dépassements imprévus sont automatiquement éliminés. Enfin, l’autre avantage du leasing pour les entreprises est la possibilité de changer de voiture régulièrement. Il s’agit là de véhicules neufs qui ne peuvent être saisis en cas de défaillance de l’entreprise.

L’assurance du véhicule en leasing

D’après la loi, aucun véhicule n’est en mesure de circuler sans être couvert par une assurance adaptée. Ainsi, le véhicule en leasing doit lui aussi être assuré. En cas de contrôle, le conducteur devrait pouvoir fournir une attestation d’assurance. Comme il n’est pas encore propriétaire du véhicule en leasing, le conducteur a tout intérêt à souscrire une assurance véhicule professionnel adaptée.

La responsabilité civile obligatoire

La première assurance à souscrire est la garantie responsabilité civile. C’est le minimum obligatoire pour pouvoir circuler sur les routes. Cette assurance intervient en cas d’accident. Elle indemnise les dégâts matériels et les dommages corporels causés à un tiers, c’est-à-dire à l’autre véhicule impliqué et à son conducteur. En effet, d’après l’article 1240 du Code civil : « Tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ». En souscrivant cette assurance, le professionnel parvient à couvrir cette responsabilité et laisse les frais dus à la victime à la charge de cette garantie.

La garantie responsabilité civile ou l’assurance au tiers couvre les dommages matériels et les dommages corporels pouvant être causés aux passagers du véhicule, au conducteur et aux passagers des autres véhicules impliqués, mais aussi aux piétons et aux cyclistes. En revanche, cette assurance ne couvre pas les dommages causés à vous-même et les dommages causés aux autres intentionnellement. Aussi, la responsabilité civile est soumise à des exclusions de garantie, notamment en cas de conduite sans permis et de conduite sur un circuit.

Il est important de rappeler qu’utiliser un véhicule, qu’il soit en leasing ou pas, sans avoir souscrit une responsabilité civile est un délit. Si vous conduisez votre véhicule en leasing sans cette assurance minimum, vous risquez alors une amende de 3750 euros et une suspension de permis d’une durée maximum de cinq années. Par ailleurs, le véhicule concerné peut aussi être confisqué.

L’assurance tous risques pour une protection optimale

L’idéal est de souscrire une formule d’assurance complète comme l’assurance tous risques. Cette assurance recouvre plusieurs garanties facultatives, comme la garantie dommages, la garantie vol, la garantie incendie et la garantie bris de glace. Elle est particulièrement intéressante, car elle permet de couvrir le vol, la tentative de vol, les dégâts consécutifs au vandalisme, les dégâts causés par les incendies et les explosions, entre autres. À savoir que toutes ces garanties peuvent être proposées avec ou sans franchise.

L’assurance flotte automobile est également une solution si vous prenez plusieurs voitures en leasing pour votre entreprise.

Les garanties complémentaires et optionnelles

Votre assureur vous proposera également des garanties complémentaires et optionnelles pour le véhicule en leasing. Les garanties complémentaires concernent les catastrophes naturelles, les tempêtes, les catastrophes technologiques, les attentats et les actes de terrorismes. Ce sont des garanties qui sont obligatoirement souscrites en même temps que les garanties facultatives. Quant aux garanties optionnelles, elles ne sont pas obligatoires. Par garanties optionnelles, on entend notamment la garantie « forces de la nature », qui concerne les dégâts causés par un événement qui n’est pas reconnu comme catastrophe naturelle.

Les avantages fiscaux du véhicule en leasing

L’acquisition d’un véhicule en leasing permet de bénéficier d’avantages fiscaux et comptables. Tout véhicule acquis par le leasing ne figure pas sur le bilan de l’entreprise, ce qui permet de préserver les capacités d’investissement et d’endettement de l’entreprise. L’autre avantage fiscal du véhicule en leasing : comme les loyers du leasing sont perçus comme des charges dans le compte de résultat, il est possible de diminuer le bénéfice imposable. Enfin, lorsqu’une entreprise fait l’acquisition d’un véhicule en leasing, elle n’a pas besoin d’avancer la TVA.

>> Les autres articles liés aux véhicules d'entreprise


Les défis de demain pour les flottes de véhicules

Quels sont les défis et problématiques auxquels les dirigeants d'entreprise vont être confrontés avec leur flotte de véhicule ?


Le covoiturage et la responsabilité de l'entreprise

Le covoiturage est une pratique qui séduit de plus en plus, quelles sont vos responsabilités en tant qu'employeur ? Qu'en est-il de votre assurance ?