Assurance professionnelle pour esthéticienne

RC Pro institut de beauté : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > Assurance Artisan > Esthéticienne

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

soin en institut de beauté

En France, l’activité d’esthéticienne n’est pas réglementée. Toutefois, si vous décidez d’ouvrir votre institut de beauté, vous devez respecter certaines conditions. Par-dessus tout, vous devez penser aux risques auxquels vous êtes exposés. Focus sur le métier d’esthéticienne et sur les assurances à souscrire pour exercer ce métier en toute sérénité !

Le métier d’esthéticienne

Une esthéticienne est une professionnelle spécialisée dans les soins de beauté du corps et du visage. Son objectif est de valoriser la beauté des clientes et des clients, mais aussi de les conseiller et leur vendre les produits de beauté adaptés à leurs besoins. La plupart du temps, l’esthéticienne travaille en équipe au sein d’un institut de beauté, mais elle peut également travailler seule ou directement au domicile des clients.

Dans le cadre de son métier, l’esthéticienne est chargée de pratiquer différents soins, dont les épilations sur diverses zones du corps et du visage, les gommages, les nettoyages de peau, les massages, les manucures, les pédicures et le maquillage. Quelle que soit la mission, la professionnelle est en contact direct avec le client. Elle doit donc avoir un bon sens du relationnel, une capacité d’écoute et du tact.

Il est indispensable d’avoir une apparence extrêmement soignée pour exercer ce métier. L’apparence et l’hygiène doivent être irréprochables. Il faut que l’esthéticienne puisse inspirer confiance aux clients. À la fin de la séance, elle doit pouvoir conseiller les clients et être convaincante. Vous l’aurez compris, pour être esthéticienne, il faut aussi savoir argumenter pour vendre les produits de beauté.

Bon à savoir : pour ouvrir un institut de beauté, il faut posséder un CAP, un BEP ou diplôme d’un niveau supérieur dans le domaine de l’esthétique ou à défaut, une expérience de plus de 3 ans en tant que dirigeant, associé ou salarié d’un institut de beauté. Le métier d’esthéticienne peut être exercé sans diplôme ou expérience, ces exigences s’appliquent à la direction de l’institut.

Les assurances à souscrire pour exercer en toute tranquillité

Comme l’esthéticienne est amenée à manipuler le corps des clients et à utiliser des appareils et des produits potentiellement dangereux, elle doit avoir une bonne maîtrise des techniques et des produits. Sans un minimum de vigilance, un accident peut très vite arriver. Vous devez donc bien vous informer sur les nouveaux produits et techniques de soin sortant sur le marché. Votre métier est de prendre soin des autres, mais n’oubliez pas de penser à vous en choisissant des contrats d’assurance adaptés à vos besoins. Voici les assurances à souscrire pour exercer en toute tranquillité :

Les assurances des métiers connexes