Assurance professionnelle poissonnier

RC Pro Poissonnerie : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > Assurance Artisan > Poissonnier

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

vente de poissons

Pour exercer son métier dans les règles de l’art, le poissonnier doit obligatoirement avoir une connaissance parfaite des denrées qu’il propose à ses clients. En plus de répondre aux demandes en termes de préparation et de transformation des poissons, il doit aussi conseiller les clients. Afin de pratiquer son activité en toute tranquillité, le poissonnier doit souscrire les bonnes garanties. Focus sur les assurances essentielles du poissonnier !

Le métier de poissonnier

Le rôle du poissonnier est de s’approvisionner en produits frais de la pêche. Une fois les produits achetés, il se charge de préparer les poissons et les crustacés tout en respectant les normes d’hygiène alimentaire. Dans le cadre de son métier, il peut aussi être amené à pratiquer l’écaillage, l’éviscération, le tranchage et le filetage du poisson. Certaines espèces comme les crustacés doivent être conservées vivantes. Afin de réduire la durée des opérations, le poissonnier utilise couramment des outils modernes et très performants.

Si le poissonnier propose aussi un service de traiteur, il doit accorder beaucoup d’attention à la présentation de son travail en variant les formes et les couleurs des plats préparés et des terrines. En plus de vendre les poissons, le poissonnier doit également accueillir les clients et les conseiller. Enfin, on note que le poissonnier peut travailler dans un commerce de proximité, dans un marché, chez un mareyeur ou dans la grande distribution. Dans tous les cas, il doit savoir anticiper les risques liés à son activité professionnelle.

Les risques auxquels le poissonnier est exposé

Comme le poissonnier, ou le mareyeur, sont chargés de préparer les produits frais de la mer dans le but de les commercialiser, le respect des règles d’hygiènes et de conservation sont particulièrement importantes.

Même en les respectant scrupuleusement à n’importe quel moment, il peut y avoir une rupture de la chaine du froid, les réfrigérateurs peuvent tomber en panne, détruisant une part importante de votre stock et donc de vos revenus. Par ailleurs de nombreux accidents de la vie quotidienne peuvent survenir dans votre poissonnerie, votre responsabilité sera de facto engagée et vous aurez à indemniser la victime aussi bien pour les dommages matériels, qu’immatériels.

D’autre part, il peut arriver qu’un de vos clients tombe malade après avoir consommé un produit que vous vendez ou un plat que vous avez préparé. En cas d’intoxication alimentaire avérée vous devrez également indemniser la victime.

Afin d’exercer votre activité de poissonnier en toute tranquillité et de pouvoir faire face aux coûts relatifs aux sinistres et dommages responsables, vous devez souscrire les assurances adaptées.

Les assurances utiles à votre activité de poissonnier

Les assurances personnelles à souscrire en tant que poissonnier

Si vous exercez comme poissonnier, vous devez également penser à votre protection et à celle de vos employés. En souscrivant une complémentaire santé adaptée, vous profiterez d’une bonne couverture en cas d’accident ou de maladie. Enfin, avec un contrat de prévoyance adapté à votre profil, vous pourrez bénéficier d’une couverture en cas de décès, d’invalidité, d’incapacité ou de dépendance.

Les assurances des autres métiers de l'artisanat