Assurance professionnelle boulanger pâtissier

RC Pro Boulanger : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > Assurance Artisan > Boulanger pâtissier

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

assurances d'une boulangerie

En tant que boulanger, il est de votre devoir de protéger votre activité professionnelle. Comme vous êtes amené à travailler avec du matériel et des équipements de grande valeur et avec des produits frais, il vous faut savoir anticiper les nombreux risques professionnels auxquels vous êtes exposés. En effet, comme vous êtes en contact permanent avec vos clients, vous devez être conscient des enjeux de ce métier, tout comme les autres professionnels de la gastronomie. Afin de vous aider à prévenir les risques et à exercer en toute sérénité, nous avons fait le point sur les assurances professionnelles indispensables pour les boulangers pâtissiers.

Le métier de boulanger

L’activité de boulanger consiste à fabriquer du pain courant, des pains spéciaux et des viennoiseries comme les baguettes, les pains complets, les croissants et les brioches. À l’occasion, le boulanger peut également préparer des pâtisseries comme des gâteaux, des quiches et des pizzas. Il s’agit là d’un métier exercé de jour comme de nuit, en semaine comme en weekend. La plupart du temps, le boulanger travaille dans une boulangerie où il doit suivre les étapes de préparation du pain. Il peut aussi exercer son activité en tournée dans les villages avoisinants. Nombreux sont ceux qui livrent les pains directement aux clients.

Dans un premier temps, le boulanger doit sélectionner la farine et les ingrédients. Une fois cette étape faite, il doit fabriquer et cuire les produits tout en respectant les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire. Son objectif est de répondre aux besoins de la clientèle tout en veillant aux tendances de consommation et en organisant son travail de a à z. Les métiers connexes sont les suivants : pâtissier, minotier, fabricant d’avants produits pour boulangerie et traiteur.

Enfin, pour être boulanger, il faut avoir au moins le CAP boulanger. Dans la plupart des cas, les boulangers ont également un BAC Pro Boulanger Pâtissier, un brevet professionnel ou un brevet de maîtrise.

Les risques du métier de boulanger

Les boulangers pâtissiers, sont exposés à de nombreux risques professionnels. Entre les accidents de travail liés aux manipulations et manutentions des produits et les affections respiratoires et allergiques, il y a aussi des risques de chutes et de glissades. Hormis ces risques, l’activité de boulanger-pâtissier est exposée au risque d’exposer sa clientèle à une intoxication alimentaire dans le cadre de la préparation des différents produits frais.

À n’importe quel moment, vous pouvez rencontrer un sinistre dans votre commerce, sur la route ou dans le cadre d’une livraison. Il peut arriver qu’un de vos clients se blesse dans votre boulangerie et qu’il subisse des dommages corporels ou matériels. Il peut également arriver que votre chambre froide tombe en panne et cause une intoxication alimentaire. Enfin, il peut aussi arriver que votre matériel professionnel comme votre four, vos vitrines réfrigérées et votre matériel de cuisine soient en panne ou soient endommagés par un bris de matériel.

Bon à savoir : l’activité de boulanger est réglementée en France, mais l’assurance RC Pro est obligatoire seulement si vous proposez également un service de restauration sur place comme un salon de thé, un service traiteur,...

Les assurances professionnelles que vous devez souscrire

L’assurance RC Exploitation

Cette assurance vous permet d’être couvert si l’un de vos clients fait une chute ou se blesse dans votre boutique. Elle permet de couvrir les dommages corporels et matériels, cette garantie est comprise dans la RC Pro et la multirisque professionnelle.

L’assurance de responsabilité civile professionnelle

Imaginez que votre chambre froide tombe en panne et que votre crème pâtissière tourne. En cas d’intoxication alimentaire, c’est votre responsabilité civile professionnelle qui sera engagée. Avec la garantie RC professionnelle, vous pourrez exercer sereinement, car votre responsabilité civile sera couverte. Vous n’aurez pas à dépenser une fortune pour indemniser la ou les victimes.

L’assurance des locaux

Un incendie peut vite arriver. Lorsqu’un sinistre survient, les dommages matériels peuvent être très conséquents. L’assurance des locaux professionnels permet de couvrir les risques de sinistres et les dommages causés à votre matériel de cuisine comme votre four et votre vitrine réfrigérée. Vos locaux, vos équipements, vos matériels, votre mobilier professionnel et vos marchandises peuvent être couverts par ce contrat. Pensez également à souscrire une assurance bris de matériel.

L’assurance du véhicule professionnel

Le minimum à souscrire selon la loi est la garantie de responsabilité civile. Attention, toutefois, car cette assurance peut seulement couvrir les dommages causés aux tiers dans le cadre d’un accident. Pour bénéficier d’une protection optimale lors de vos déplacements et livraisons, il est conseillé de souscrire une assurance tous risques. Ce contrat comprend la garantie dommages collision, la garantie dommages tous risques, la garantie vol, la garantie bris de glace, la garantie incendie, la garantie dommages corporels et les garanties de services et d’assistance.

Santé et prévoyance

Ne négligez pas votre santé, souscrivez au minimum une complémentaire santé pour artisan afin de couvrir vos dépenses de santé et une garantie prévoyance pour compléter vos indemnités journalières en cas d’arrêt maladie ou d’accident.

Les assurances des métiers de l'artisanat