Assurance professionnelle pour cordonnerie

RC Pro cordonnier bottier : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > Assurance artisan > Cordonnier

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

chaussures cordonnerie

L’activité de cordonnier, comme toutes les activités artisanales, est exposée à de nombreux risques. Ceux-ci peuvent être liés aux produits utilisés, aux actes accomplis, aux produits livrés, aux risques d’atteintes à l’environnement, d’incendie et d’explosion, entre autres… Lorsqu’un sinistre survient, c’est toute votre activité qui peut être mise en péril. Il est donc essentiel de faire le point sur les assurances à souscrire pour une protection optimale de vos responsabilités et de votre métier de cordonnier !

Le métier de cordonnier

Le cordonnier est un artisan qui répond à la demande des clients en redonnant vie aux chaussures abimées. Dans le cadre de son métier, il est amené à réparer des chaussures, des sacs, mais aussi des vêtements de cuir. Il peut travailler à la main ou avec des machines. Dans la plupart des cas, le cordonnier ou la cordonnière se charge de remplacer la semelle ou le talon du soulier. Il peut aussi poser des protections métalliques ou en matière plastique aux extrémités arrière du talon et avant de la semelle. Cet artisan est souvent amené à travailler seul dans sa boutique atelier où il reçoit les clients et où il vend des accessoires.

Les risques liés à cette activité

Comme nous le disions, l’activité de cordonnier est exposée à de nombreux risques ayant trait au cambriolage, à la dégradation des matériels et au vol. Il peut aussi arriver qu’un client ou un fournisseur se blesse dans l’atelier. À n’importe quel moment, des dommages peuvent être causés à des tiers, à l’environnement ou à votre personnel. Vous pourrez aussi vendre un produit défectueux et voir votre responsabilité civile engagée. Si vous transportez des marchandises, vous devez également penser à la protection de votre stock et de votre matériel transporté.

Par ailleurs, les produits que vous utilisez comme les colles, les teintures et les solvants peuvent causer des allergies cutanées et des problèmes respiratoires. De même que le ponçage manuel ou mécanique. Les poussières d’abrasifs peuvent provoquer des allergies et il existe également des risques d’accidents comme des blessures, la projection de corps étrangers dans les yeux, les écrasements et les plaies. Portez un masque et des gants lorsque vous manipulez les produits solvants et veillez à bien ventiler vos locaux. Enfin, respectez l’interdiction de fumer en toutes circonstances.

Les assurances que vous devez souscrire pour votre activité de cordonnier

Heureusement, il existe des contrats d’assurance spécifiquement développés pour couvrir votre activité de cordonnier. Même s’il n’existe pas d’assurance obligatoire pour ce métier, il est indispensable de souscrire les assurances suivantes :

L’assurance de responsabilité civile professionnelle

La garantie responsabilité civile professionnelle, également appelée RC Pro, est une assurance qui est obligatoire pour certaines professions. Pour le cordonnier, elle n’est pas obligatoire, mais est vivement recommandée. Cette garantie vient couvrir les dommages que vous, votre matériel, vos locaux ou votre personnel peuvent causer à des tiers dans le cadre de l’activité. Elle couvre les préjudices corporels, matériels ou immatériels causés par erreur, par omission, par négligence ou par faute. Ce n’est pas la couverture la plus complète, mais elle peut s’avérer très utile pour couvrir vos responsabilités.

L’assurance de votre local professionnel

En tant qu’artisan cordonnier vous utilisez des outils, des machines, vous possédez un matériel nécessaire au bon fonctionnement de votre entreprise. Pour faire face aux dommages, tel que les incendies, les dégâts des eaux, les bris de glace et le vandalisme, qui peuvent survenir dans l’enceinte de votre lieu professionnel, souscrivez une assurance des locaux commerciaux. Celle-ci couvre vos biens contre de nombreux sinistres.

L’assurance des pertes financières

L'assurance indispensable pour garantir la pérennité de votre activité de cordonnier est la garantie perte d’exploitation. Cette assurance vous permet de redémarrer le plus rapidement possible en cas de sinistre. Les frais engagés en vue de limiter ou d’éviter une perte d’honoraires ou d’exploitation sont pris en charge par ce contrat. Sont également prises en charge les pertes de loyers et les pertes d’usage. Si vous vous retrouvez dans l’impossibilité complète et définitive de continuer l’exploitation du fonds dans le local sinistré, la perte totale de la valeur du fonds de commerce sera couverte.

L’assurance multirisque professionnelle

L’assurance multirisque artisan commerçant est une couverture qui peut être personnalisée selon vos besoins. Elle peut vous couvrir à deux niveaux : la couverture de vos biens et la couverture du commerce. Cette assurance regroupe l’ensemble des garanties mentionnées ci-dessus, tout en proposant d’autres garanties optionnelles en fonction de votre activité ou vos besoins. L’assurance multirisque professionnelle peut aussi garantir la survie du commerce en cas de préjudice important. Celle-ci peut également couvrir les marchandises transportées.

Les assurances des métiers de l'artisanat