Assurance Orthoptiste

RC Pro Orthoptiste : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > > Assurance RC médicale > Orthoptiste

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

correction de la vue

L’orthoptie est une spécialisation pratiquée pour corriger les troubles de la vision. Or, comme toutes les pratiques médicales, celle-ci n’est pas sans risques. L’orthoptiste doit pouvoir améliorer le confort visuel de ses patients en environ 12 séances suivant les prescriptions de l’ophtalmologiste. Le but des consultations est de dépister, rééduquer, réadapter et explorer les troubles de la vue. Si vous exercez comme orthoptiste, vous devez obligatoirement souscrire certaines assurances. Le point sur les garanties indispensables pour votre métier.

Le métier d’orthoptiste

L’orthoptiste est un spécialiste de la vision qui pratique la rééducation des troubles de la vision chez les enfants sur prescription médicale d’un médecin, comme un généraliste, un ORL ou un pédiatre, par exemple. Pour ce faire, il fait travailler les muscles qui commandent les mouvements des globes oculaires. Son rôle est de d’abord évaluer les défaillances visuelles et de déterminer les possibilités de rééducation. Cela passe généralement par une série de tests. Lorsque le diagnostic est établi, le traitement consiste à faire travailler les muscles de l’œil.

À savoir que les troubles de la vision diagnostiqués très tôt peuvent éventuellement être corrigés par des exercices. C’est pour cela que la plupart des patients sont des enfants. Des adultes qui travaillent intensément sur les écrans se rendent également chez l’orthoptiste pour corriger des troubles de la vision. Notez que ce spécialiste de la vision peut intervenir pour corriger une fatigue oculaire et réduire un strabisme. Il est également sollicité pour améliorer les troubles de la vue après les traumatismes, les accidents et les maladies.

Dans la plupart des cas, les orthoptistes exercent en libéral dans leur propre cabinet ou en association. Toutefois, ces professionnels de la santé peuvent également exercer dans un centre hospitalier ou dans un dispensaire comme salarié. Quoi qu’il en soit, pour devenir orthoptiste, il faut être à l’écoute et savoir encourager les patients à participer au travail en dehors des rendez-vous. Il doit par-dessus tout être précis et être sûr dans ses gestes.

Orthoptiste : les risques auxquels vous êtes exposés

Exercer comme professionnel de la santé n’est pas sans risques, bien au contraire. Si vous êtes orthoptiste, par exemple, c’est vous qui êtes responsable des traitements administrés aux patients. Vous êtes directement responsable de ce que vous leur conseillez et des médicaments que vous leur donnez. Or, il peut arriver que vous fassiez une erreur de prescription, que vous oubliez d’informer le patient sur des précautions à prendre.

D’autres parts il y a des sinistres qui peuvent toucher votre local ou vos biens. De même, il peut y avoir des litiges avec votre fournisseur pour différentes raisons ou des accidents ou des blessures dans votre cabinet à cause d’un sol mouillé, par exemple.

En tant que professionnel exerçant dans le secteur médical, il est de votre devoir de vous informer sur les garanties qui sont obligatoires et sur les contrats d’assurance à souscrire pour travailler en toute sérénité. À n’importe quel moment, votre responsabilité civile professionnelle peut être engagée et votre cabinet médical peut être endommagé par des sinistres.

Les assurances que vous devez souscrire pour une protection optimale

Les assurances des métiers connexes