Assurance pour les DJ professionnels

Assurancedesmetiers.com > Assurance profession libérale > Assurance DJ animateur de soirée

>> Obtenez plusieurs devis d'assurance professionnelle : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

DJ animateur


Disc-jockey / DJ / Animateur : quelles assurances souscrire ?


Un disc-jockey ou DJ est un professionnel qui travaille sur platines. Cet animateur musical a pour mission de proposer et d’animer un programme de musique. Il s’agit là d’un métier à part entière qui demande à mixer de la musique, mais qui consiste également à susciter l’intérêt du public. Si vous exercez cette profession, sachez que vous n’êtes pas l’abri de risques. Vous devez savoir anticiper les différents incidents, car ceux-ci peuvent remettre en cause votre responsabilité civile à n’importe quel moment. Quelles assurances souscrire quand on est DJ ? Réponses ci-dessous.

Mieux comprendre le métier de disc-jockey

D’abord, rappelons que le disc-jockey est un professionnel qui a une très bonne oreille musicale et qui travaille le plus souvent le soir, la nuit et le week-end. Pour exercer son métier, ce professionnel doit connaître et maîtriser les différentes techniques de mixage ainsi que les logiciels de musique. Son rôle est de mixer en boîte de nuit ou bien animer un évènement particulier comme un bal, un mariage, un anniversaire ou une soirée privée. Le DJ doit par-dessus tout savoir conquérir le public avec sa créativité musicale et lui donner envie de danser. Contrairement aux idées reçues, le métier de DJ ne consiste pas seulement à passer des disques ou des pistes de musique. C’est un métier technique qui exige des compétences spécifiques comme un sens artistique développé, une ouverture d’esprit et une certaine polyvalence. Il faut savoir maîtriser les platines, l’harmonie, la sonorisation et le scratchage, mais aussi savoir s’adapter à la mode du moment.

Souscrire les bonnes assurances

Le DJ peut exercer son métier à titre principal ou secondaire. Quoi qu’il en soit, il n’est jamais totalement à l’abri de risques, car c’est une activité professionnelle qui nécessite un savoir-faire unique et qui se déroule toujours en représentation. Autrement dit, le disc-jockey n’a pas droit à l’erreur. Or, à n’importe quel moment, les câbles, les ponts de lumières, les machineries et les structures peuvent causer des dommages aux tiers. Un seul incident suffit pour remettre en cause sa responsabilité civile. C’est pour cela qu’il est vivement recommandé de souscrire les bons contrats d’assurance, comme l’assurance responsabilité civile professionnelle, l’assurance habitation et la protection juridique.

La responsabilité civile professionnelle

D’après le Code Civil, en cas de préjudices causés à un tiers, c’est à vous de prendre en charge les réparations. En souscrivant l’assurance responsabilité civile professionnelle, vous vous assurez une certaine tranquillité. En effet, en cas de dommages causés aux autres, c’est votre assureur qui se charge d’indemniser la victime. Ce contrat d’assurance couvre les préjudices (dommages d’ordre corporel, matériel ou immatériel) et les faits dommageables. Pour que votre responsabilité civile professionnelle soit engagée, il faut prouver qu’il y a un lien de causalité entre le préjudice et le fait dommageable.

L’assurance habitation ou l’assurance bris de matériel

Il peut arriver que votre matériel soit volé ou détérioré. Pour garantir vos outils de travail que vous transportez régulièrement, vous devez vérifier que votre assurance habitation couvre bien votre matériel entreposé à votre domicile. Si ce n’est pas le cas, vous devrez alors souscrire un contrat spécifique qui protègera votre matériel contre le vol et la détérioration, qu’il soit stocké chez vous, dans votre véhicule utilitaire ou dans un local, vous pouvez notamment souscrire le contrat assurance matériel audio. Notez qu’en cas de vol ou de cambriolage, vous devez immédiatement déposer une plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Ensuite, dans un délai de 2 jours ouvrés, vous devez déclarer ce vol à votre assureur. Pour couvrir votre matériel vous pouvez souscrire une assurance multirisque professionnelle

La protection juridique

L’autre assurance à souscrire pour une bonne protection est la protection juridique. Ce contrat d’assurance vous permet de régler rapidement les litiges avec les clients. Il est d’ailleurs utile de rappeler que faire appel à un avocat peut coûter très cher. C’est pour cela qu’il est conseillé de souscrire la garantie protection juridique. Celle-ci vous permet d’être représenté et défendu par votre assurance dans une procédure de justice qui vous oppose à un tiers. Vous aurez droit à l’information et l’assistance juridique, à la défense de vos intérêts et la prise en charge des frais et honoraires nécessaires au règlement du litige, comme les frais d’experts et d’huissiers, les interventions d’avocats devant un tribunal et les autres frais de procédure.

En conclusion

En tant que DJ, il est de votre devoir de protéger votre activité et votre matériel. Faites des demandes de devis auprès de différentes compagnies d’assurance pour trouver les contrats d’assurance adaptés à votre situation et ainsi jouir d’une bonne protection.

Nombreux sont les DJ qui font ce métier en complément d'une autre activité, dès lors, ils se lancent à travers une micro-entreprise, nous vous recommandons de lire notre dossier sur l'assurance professionnelle auto-entrepreneur.

Les assurances des autres métiers de l'événementiel