Assurancedesmetiers.com, comparateur d'assurance professionnelle

Quelle assurance pour les instruments de musique et le matériel audio ?


guitariste Chaque musicien a un attachement particulier avec son instrument de musique. Pour beaucoup d’entre eux, les instruments de musique sont non seulement des objets de valeur, mais aussi des compagnons irremplaçables dont il faut prendre soin. Le meilleur moyen de protéger votre instrument de musique et votre matériel audio est de souscrire une assurance dédiée. Avec cette garantie, vous arriverez à couvrir vos instruments lors des déplacements, des concerts et des répétitions.

Bien protéger vos instruments de musique

Tous les musiciens, qu’ils soient professionnels ou amateurs, prennent soin de leurs instruments de musique. Il s’agit de matériels de valeur, qui ont un coût non négligeable. En effet, qu’il s’agisse d’une guitare, d’une batterie, d’un piano, d’un violon, d’un ampli, d’un microphone ou d’une table de mixage, il est essentiel de bien l’entretenir et le protéger.

D’ailleurs, si vous louez un instrument de musique avec les écoles de musique et les magasins d’instruments, vous aurez à présenter une attestation d’assurance. Une assurance qui sert à couvrir tous types d’instruments : à cordes, à vent, acoustique et électrique. De même que les accessoires et le matériel de sonorisation.

Qu’est-ce qu’une assurance instrument de musique ?

L’assurance instrument de musique est un contrat conçu par les assureurs dans le but de permettre aux musiciens et à toute personne qui utilise un instrument de musique dans le cadre d’un loisir ou d’une profession, comme les collectionneurs, les luthiers et les professionnels de musique, de couvrir leurs instruments.

Cette assurance peut couvrir les instruments de musique suivants lors des trajets en transports publics ou privés, des répétitions et les concerts :

Les garanties de l’assurance instruments de musique

En souscrivant une assurance instruments de musique, vous arriverez à couvrir vos instruments des vols, des tentatives de vol, des pertes, des incendies, des explosions, des attentats, des dégâts des eaux, des actes de vandalisme et des bris accidentels. En cas de sinistre, vous pourrez faire réparer ou remplacer vos instruments de musique, car vous n’aurez pas à vous soucier des frais de réparation, des frais de location d’un instrument de remplacement ou des frais de déplacement pour transporter l’instrument endommagé chez le réparateur.

Les autres contrats pouvant couvrir votre instrument de musique

Le montant du remboursement

Le montant du remboursement va dépendre de la valeur agréée de votre instrument de musique. Celle-ci est déterminée dans le contrat selon la facture ou l’estimation d’un expert datant de moins de deux ans. Évidemment, la valeur de l’instrument de musique sera réévaluée le jour du sinistre. Ainsi, le montant peut être supérieur ou inférieur au montant indiqué dans le contrat d’assurance.

La déclaration de sinistre

Quel que soit le type de contrat souscrit, vous disposez de 5 jours ouvrés pour déclarer le sinistre à votre assureur. Pour cela, vous devez envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception. Pensez à bien détailler la nature de l’accident et les instruments touchés. S’il s’agit d’un vol, vous devrez avant tout déposer une plainte auprès de la gendarmerie ou de la police. Vous aurez ensuite deux jours pour contacter votre assureur. Le dépôt de plainte devra être annexé à votre déclaration de sinistre.

Souscrire une assurance instrument de musique

Généralement, ces contrats sont proposés sans franchise et peuvent couvrir jusqu’à 5 instruments dans le même contrat. Enfin, quant au montant de la cotisation, il va dépendre des garanties souscrites et de la zone géographique couverte. Comptez à partir de 50 euros par an.

Les métiers concernés

Les autres assurances spécifiques pour le matériel