Start-Up : quelles assurances souscrire pour minimiser les risques ?

Gérant de Start Up : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > Start Up

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

assurer une start-up

Une startup est une nouvelle entreprise qui démarre. La startup est une société qui est à la recherche d’importantes levées de fonds, qui a la perspective d’une forte croissance et qui utilise les nouvelles technologies. Comme la société est en phase de création et de développement, elle est exposée à de nombreux risques. Quels sont-ils ? Pourquoi une startup devrait s’assurer ? Explications.

Les risques auxquels les startups sont exposées

Il existe certaines assurances nécessaires et optionnelles à souscrire par les startups, c’est-à-dire par les entreprises en création ou en croissance. En souscrivant les bons contrats d’assurance, les startups arrivent à assurer la pérennité de leur entreprise. Voici les principaux risques auxquels les startups sont exposées :

Les assurances à souscrire pour une bonne protection

Comme les start-ups sont à la recherche de financement, les dirigeants sont nombreux à faire l’impasse sur les assurances. Pour eux, il s’agit là d’une charge supplémentaire dont il est facile de se passer. Toutefois, la souscription des contrats d’assurance adaptés peut vite aider à réduire les risques encourus par la startup. Une simple erreur, faute ou négligence peut conduire à la disparition de l’entreprise en création ou en développement.

L’assurance de responsabilité civile professionnelle

La première assurance à souscrire est l’assurance couvrant la responsabilité civile professionnelle de l'entreprise. Cette garantie permet de répondre d’une erreur, d’une faute ou d’une négligence dans le cadre de l’activité professionnelle. Elle est obligatoire pour certains professionnels comme les professionnels de la santé, du bâtiment et du droit, mais reste facultative pour les autres. Même si elle est optionnelle, l’assurance RC Pro a de quoi protéger la startup en cas de préjudice causé à un tiers.

L’assurance de responsabilité civile exploitation

La deuxième assurance à souscrire pour couvrir les responsabilités de la startup est l’assurance de responsabilité civile exploitation. Ce contrat d’assurance permet de couvrir les responsabilités en cas de dommages liés à l’exploitation, au cours de l’activité. Les accidents du travail des salariés sont également couverts par ce contrat. Ainsi, sont pris en charge les dommages causés chez un client ou à une intoxication alimentaire. Toutefois, elle ne couvre pas les dommages causés par erreur et par faute professionnelle. Cette garantie est souvent comprise dans un contrat RC Pro ou dans le contrat d'assurance multirisque entreprise.

L’assurance responsabilité des dirigeants et des mandataires sociaux

Pour la couverture de leur patrimoine, les dirigeants et les mandataires des startups sont tenus de souscrire une assurance spécifique appelée l’assurance RCMS. Rappelons qu’un dirigeant peut être mis en cause par ses associés, ses salariés, ses créanciers ou ses actionnaires. Les raisons pour lesquelles la responsabilité du dirigeant peut être engagée : erreur, négligence, faute de gestion, omission, non-respect des lois et non-respect des règlements, entre autres. Il est donc important de minimiser les risques et de protéger le patrimoine du dirigeant en cas de litiges.

L’assurance homme clé pour le dirigeant

L’assurance homme clé est assurance qui s’adresse aux dirigeants de la startup. Il s’agit là d’une assurance contractée par l’entreprise sur la tête d’un de ses dirigeants ou de ses collaborateurs. Ce contrat vient couvrir le préjudice que causerait le décès ou l’invalidité absolue et définitive de la personne clé. À savoir que le montant des capitaux garantis est déterminé à l’avance par l’entreprise. Pour cela, l’entreprise s’appuie sur une étude précise du lien de cause entre la disparition de la personne clé et les résultats de la société.

L’assurance cyber pour se protéger des risques numériques

Dans le cadre de ses activités, la startup sera amenée à manipuler des données confidentielles. D’où l’importance de souscrire une assurance cyber. Celle-ci vient prémunir la startup des risques liés au numérique comme le piratage informatique, le vol et la perte de données, l’indisponibilité de réseau informatique, les risques médiatiques et les cyber-extorsions.

Avec cette assurance, tous les frais liés au cyber-incident sont pris en charge, comme les frais d’avocats, les frais de communication, la reconstitution des données et les frais d’expert informatique. Sont également pris en charge les conséquences financières des préjudices causés aux tiers, la perte de revenus et les frais de reconstitution du site internet.

Si vous possédez beaucoup de matériel informatique, il est également judicieux de vous intéresser à l'assurance informatique, une garantie qui vous permet un remplacement rapide du matériel défectueux.

Le cas des collaborateurs en déplacements professionnels

Enfin, il peut arriver qu’un ou plusieurs collaborateurs soient amenés à être en déplacements professionnels. Dans ce cas précis, il est du devoir du dirigeant de leur proposer un contrat d’assurance adapté. Il est essentiel de couvrir leurs frais médicaux à l’étranger et de revoir les garanties du régime de prévoyance. Par ailleurs, soulignons que la souscription de la garantie kidnapping/rançons peut s’avérer très utile si le pays où le collaborateur se rend est à risques.

Comment trouver les meilleurs prix d’assurance pour Start-up ?

Ça y est ! Maintenant que vous savez quelles assurances souscrire pour votre start-up, vous pouvez utiliser notre comparateur d’assurances professionnelles en ligne. Vous obtiendrez des devis de différents assureurs et pourrez alors profiter des meilleurs prix sans pour autant compromettre vos garanties.

A lire également