Assurer des machines et outils contre le bris

assurer machines et outils

Quel que soit le domaine d’activité professionnelle, il est aujourd’hui inconcevable de pouvoir exercer celle-ci sans l’aide de matériels divers et variés.

Or les machines, à l’image de leurs propriétaires, peuvent avoir des accidents nécessitant des réparations voire un remplacement. Cet état de fait intervenant toujours à l’improviste et souvent « au plus mauvais moment » (afflux des commandes ou mauvaise passe financière) peut, s’il n’a pas été prévu, mettre en grave difficulté une entreprise.

Un contrat d'assurance multirisque entreprise peut également vous offrir des garanties renforcées pour faire face à un bris de machine

>> Comparez gratuitement plusieurs devis garantie bris de machine

Garantie bris de machine : de quoi parle t-on ?

Avant tout il est nécessaire de poser quelques définitions permettant de saisir les tenants et les aboutissants de cette assurance entreprise.

Quels sont les risques qui peuvent être couverts, et sous quelles conditions

Comme indiqué ci-dessus et de manière générale, les risques couverts, par cette assurance des biens, doivent être aléatoires et imprévisibles, et survenir accidentellement. Voici quelques exemples non exhaustifs, qui concernent tous les types d’activités.

De manière générale, la couvertures des risques s’applique aux machines en exploitation et en usage normal, dans un lieu fixe et défini sur le contrat, votre local professionnel par exemple. Par contre le stockage (attente de mise en service ou mise « sous cocon »), les essais, les déplacements (transports pour un changement de lieu d’exploitation)…, doivent faire l’objet de garanties optionnelles pour être couvert par l’assurance.

Qu’est-ce que l'assurance bris de machine ne couvre pas ?

En règle générale tous les risques relevant d’une faute intentionnelle de l’assuré, ainsi que ceux résultant d’une guerre étrangère ou civile. De même, la connaissance antérieure de la cause génératrice des dommages par l’assuré, relève de l’exclusion de garantie.

Une assurance bris de machines est-elle vraiment utile ?

De l’auto-entrepreneur au directeur d’usine, un chef d’entreprise se doit de protéger d’une part l’élément humain, par des assurances complémentaires santé/retraite, etc. Mais aussi l’élément matériel que sont les machines. Celles-ci constituent en effet la base même de l’outil de production, qui s’il est endommagé générera des pertes financières pour l’entreprise, susceptible de la mettre en péril. De même à l’heure actuelle une clientèle est de plus en plus précaire, et susceptible en cas de rallongement de délais de se tourner vers la concurrence.

Rappelons enfin que le matériel informatique (vital pour l’activité de l’entreprise) rentre dans la catégorie des machines. S’il est possible de se contenter d’un simple disque de sauvegarde pour les PC portables, il en va tout autrement pour les serveurs d’entreprise et leurs infrastructures, terminaux et périphériques. Eu égard à leur valeur financière, leur interconnexion et les données stratégiques pour l’entreprise qu’ils contiennent, ils doivent impérativement être couvert par des contrats d’assurance spécifique au matériel informatique.

La garantie bris de machine est souvent étroitement liée à l'assurance perte d'exploitation, ces produits d'assurance ayant pour vocation de limiter les pertes financières de votre entreprise en cas de dommages affectant le bon déroulement de votre activité.

Ces garanties peuvent également vous intéresser




>>COMPARER LES ASSURANCES BRIS DE MACHINE