Assurances pour psychomotricien

RC Pro psychomotricien : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > Assurance profession médicale > Psychomotricien / Psychomotricienne

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

thérapie

Votre rôle en tant que psychomotricien est de réduire les handicaps. Or, lors de l’exercice de votre métier de psychomotricien, vous pouvez causer des dommages aux autres, à une personne morale ou physique. Si vous vous retrouvez dans une telle situation, vous devrez être prêts à réparer les dommages et à indemniser les parties concernées. Il est donc indispensable d’évaluer les risques auxquels vous êtes exposés et de savoir vous protéger. Il existe des contrats d’assurance spécifiques pour les psychomotriciens. Focus sur les garanties indispensables à souscrire pour exercer en toute sérénité !

Le métier de psychomotricien

Le psychomotricien est un professionnel de la santé. Spécialiste en rééducation et en appareillage, il a pour mission de rééduquer les personnes confrontées a des difficultés psychologiques vécues et exprimées de façon corporelle. L’intervention se focalise sur le mouvement, la communication verbale, la communication non verbale, les émotions et l’action. Pour aider le patient avec ses troubles du développement psychomoteur, ses tics, ses bégaiements et ses troubles du comportement, le psychomotricien met en avant l’éducation gestuelle, les activités de coordination et de rythme, les jeux et les expressions corporelles.

Pour que cette thérapie soit réussie, il faut que le patient et le thérapeute aient une bonne relation. Le psychomotricien doit faire preuve d’imagination et créer des exercices de rééducation adaptés à la personne qu’il traite. Il doit avoir le sens de la pédagogie, être patient et être à l’écoute. Il est essentiel d’avoir un bon équilibre personnel et de savoir communiquer pour exercer ce métier. Il intervient sur prescription médicale ou sous les demandes individuelles.

Les patients peuvent être des nourrissons, des enfants, des adultes ou des personnes âgées. Le psychomotricien ou la psychomotricienne doit savoir s’adresser à des patients de tout âge. Il peut travailler dans des centres spécialisés, dans des établissements hospitaliers, dans des services médico-pédagogiques, dans des hôpitaux psychiatriques ou dans le secteur de la gériatrie. Il peut aussi exercer en libéral et avoir sa propre clientèle tout en étant en collaboration avec d’autres professionnels de la santé comme les enseignants, les psychologues, les psychiatres et les pédiatres.

Psychomotricien : quels risques professionnels ?

Comme nous le disions, les psychomotriciens ne sont pas à l’abri de risques professionnels. En cas d’omission, d’oubli, d’inexactitude, d’erreur, de retard dans l’exécution des prestations ou de manquements aux obligations de conseils, d’informations ou de mise en garde, votre responsabilité professionnelle sera engagée et vous devrez indemniser le tiers qui a subi des dommages. Il peut s’agir de dommages physiques, corporels ou moraux. Mais ce ne sont pas les seuls risques qui menacent votre activité.

Si vous exercez en libéral dans votre propre cabinet, vous devez protéger votre local professionnel et votre équipement. Heureusement, il existe des contrats d’assurance et des garanties spécifiques pour votre métier de psychomotricien. Vous pourrez souscrire ces assurances auprès de votre assureur habituel ou auprès d’assureurs spécialisés. Pensez à bien comparer les formules, les niveaux de protection et les prix avant de choisir un contrat.

Les assurances que vous devez souscrire

Les assurances des métiers connexes