Assurances gîtes et chambres d'hôtes

RC Pro meublé touristique : économisez jusqu'à 30% en comparant !

Assurancedesmetiers.com > Assurance HCR > Meublé touristique ou gîte rural

Vos besoins d'assurance
Vos coordonnées Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM

gite rural, tourisme

Si vous êtes propriétaire ou si vous envisagez de devenir propriétaire d’un gîte ou d’une chambre d’hôte, vous devez bien vous renseigner sur les risques auxquels vous êtes exposé. Pour bénéficier de la meilleure protection qui soit, vous devez souscrire certaines assurances spécifiques à votre domaine d’activité. Comme pour la location de vacances ou l'hôtellerie, il est indispensable d’assurer votre gîte ou votre chambre d’hôte. Dans cet article, nous voyons les assurances et garanties nécessaires pour exercer en toute tranquillité !

La différence entre un gîte et une chambre d’hôte

Avant toute chose, voyons la différence entre un gîte et une chambre d’hôte. Dépendant du type d’hébergement, vous n’aurez pas la même charge de travail. Vous devez donc bien étudier les deux options et de bien définir votre projet avant d’investir dans des gîtes ou des chambres d’hôtes.

Les gîtes

On appelle un gîte un meublé de tourisme. Il peut s’agir d’une maison, d’une villa, d’un appartement ou d’un studio, meublé et loué à une clientèle de passage. Le séjour doit être caractérisé par une location à la journée, à la semaine ou au mois. Dans tous les cas, la durée du séjour ne peut dépasser douze semaines consécutives. Il est d’ailleurs obligatoire de proposer un logement entièrement meublé et équipé. Celui-ci doit être propre et en bon état. Contrairement à la chambre d’hôte, il ne vous faudra pas nécessairement accueillir les locataires vous-même. Vous pouvez très bien confier cette tâche à une personne de confiance.

Les chambres d’hôtes

La chambre d’hôte doit obligatoirement se situer chez vous, dans votre résidence principale ou secondaire. Il peut s’agir du bâtiment principal ou d’un bâtiment attenant. Il vous faudra obligatoirement accueillir vos locataires vous-même et proposer au moins les prestations suivantes : la chambre meublée avec le linge de maison, le chauffage, les WC et la salle de bain et le petit-déjeuner. D’après le décret qui règlemente l’activité de location de chambres d’hôtes, la capacité d’accueil est limitée à cinq chambres pouvant recevoir 15 personnes maximum. Si vous proposez des chambres d’hôtes, attendez-vous à réaliser une somme de travail très intense.

Les risques auxquels vous êtes exposé

Se lancer dans la création d'un gite rural ou d'un meublé touristique, c’est aussi prendre des risques. Il y a le risque financier, le risque de changement de vie et aussi le risque de ne pas satisfaire vos clients. Il vous faudra obligatoirement respecter les règlementations applicables, c’est-à-dire déclarer les chambres d’hôtes à la mairie, ne pas dépasser la limite de chambres et respecter les normes incendies. Vous devez être disponible et être conscient des risques de l’activité.

En cas d’incendie, de dégât des eaux, d’explosion, de catastrophe naturelle ou de vol, vous devez être en mesure de réparer les dégâts et de rassurer vos clients. Vous devez vous assurer de la propreté de l’hébergement proposé et de l’hygiène alimentaire. À n’importe quel moment, votre bâtiment ou vos installations peuvent causer des dommages à vos hôtes. Il est donc essentiel de souscrire les bons contrats d’assurance, afin d’exercer votre activité en toute sérénité.

Si votre activité s’accompagne de prestations de services d’hôtellerie ou de conciergerie, comme la fourniture de linge, le nettoyage, la location d’équipements de loisir, votre activité devient commercial et nécessite votre inscription au registre des commerces, dès lors il vous faudra souscrire à des assurances professionnelles adaptés.

Les assurances essentielles pour les propriétaires

Que vous soyez propriétaire d’un gîte ou d’une chambre d’hôte, vous devez absolument souscrire une assurance multirisque habitation, avec cette garantie, vous arriverez à couvrir les dégâts causés par les incendies, les catastrophes naturelles, les dégâts des eaux et les explosions, entre autres.

Si votre activité est commerciale, vous aurez également intérêt à souscrire les assurances suivantes :

Les assurances des professionnels du secteur HCR