Assurancedesmetiers.com, comparateur d'assurance professionnelle

Entreprises étrangères et assurance décennale

entreprise de construction

La loi Spinetta du 4 janvier 1978 précise que l’assurance responsabilité civile décennale est obligatoire pour le secteur du bâtiment. Maçons, architectes, couvreurs, charpentiers et maîtres d’œuvre sont tous concernés par ce dispositif. Ces professionnels de la construction sont tenus de remettre leurs attestations d’assurance avant l’ouverture du chantier. Une loi qui n’épargne pas les entreprises étrangères. Celles-ci doivent obligatoirement souscrire une assurance décennale.

Ce que dit la loi sur l’assurance décennale

L’assurance décennale est une garantie qui couvre les vices et dommages de construction pouvant remettre en cause la solidité de l’ouvrage et qui le rend impropre à son utilisation. Ainsi, cette couverture prend en charge les dommages pouvant être causés par les professionnels du bâtiment pendant une période de 10 ans à compter de la livraison de l’ouvrage. Les dommages causés aux toitures, aux murs et aux charpentes sont tous indemnisés par cette assurance. Elle intervient lorsqu’il y a un effondrement, un glissement de terrain et un défaut d’étanchéité, par exemple. L’assurance décennale entre en jeu sans attendre une décision de justice.

L’assurance décennale entreprise étrangère

De nombreuses entreprises ont choisi d’opérer depuis l’étranger. Ces entreprises qui réalisent des travaux en France sont tenues de souscrire une assurance décennale, comme le stipule la loi Spinetta, qu’elles soient françaises ou étrangères. En effet, elles font partie des sociétés de construction et sont donc dans l’obligation de respecter ce dispositif. C’est ce qu’on appelle l’assurance décennale entreprise étrangère. D’après la loi, le maître d’ouvrage peut, à tout moment, saisir l’assureur pendant cette période de 10 ans en cas de sinistre mettant en cause l’entreprise de construction. Il s’agit là d’un excellent moyen de protéger la construction, le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage.

Les formules d’assurances proposées aux sociétés étrangères

Les assureurs proposent des formules taillées sur mesure aux entreprises étrangères. De manière générale, ces offres permettent de couvrir l’assurance responsabilité civile et décennale des entreprises intervenantes. Les deux formules d’assurances proposées sont les suivantes :

L’assurance de type police unique de chantier

Cette assurance intervient dans un chantier bien précis. Une prime unique est à payer à la souscription. Une police unique de chantier se définit comme un regroupement de garanties correspondant aux deux obligations d’assurances imposées par la loi Spinetta, à savoir l’assurance dommage ouvrage et l’assurance décennale.

L’assurance décennale sur l’année

Cette assurance est proposée aux entreprises étrangères intervenant régulièrement en France. Elle vise particulièrement les entreprises ayant un volume d’affaires régulier et ayant besoin d’une garantie décennale récurrente.

Les obligations des entreprises du BTP étrangères sur le territoire Français

En plus de l’assurance décennale, les entreprises étrangères dans le secteur du bâtiment opérant en France doivent respecter d’autres conditions. Il leur est demandé de répondre à l’une des quatre conditions suivantes :

Le détachement des salariés

Avant le début de l’intervention sur le sol français, l’entreprise doit faire l’objet d’une déclaration à l’inspection du travail. Elle doit indiquer sa raison sociale, sa forme juridique, ses activités, l’identité de son représentant légal, l’adresse de l’entreprise en France pour la durée du chantier et les informations relatives aux futurs salariés expatriés.

Le travail intermédiaire

Différents contrats de travail en mentionnant les droits des salariés doivent être préparés. Ils doivent justifier le recours au travail temporaire et indiquer la durée des missions.

Devenir salarié d’une société française

Le salarié étranger bénéficie automatiquement des droits français au même titre que les employés nationaux.

Le travailleur indépendant

Un salarié étranger qui exerce sur le sol français est considéré comme une société et non comme un travailleur.

La souscription de cette garantie décennale

La souscription de l’assurance décennale entreprise étrangère doit se faire d’une manière bien spécifique. Elle doit être faite avec un souscripteur expérimenté dans le secteur de l’assurance construction. Il est donc nécessaire de passer par un courtier en assurance décennale. Quant au tarif, il dépend de plusieurs éléments. Il est calculé en fonction des activités pour lesquelles l’entreprise souhaite s’assurer, le nombre de chantiers que l’entreprise fait chaque année en France et le chiffre d’affaires en euros.

A lire également autour de l'assurance décennale