Assurance professionnelle pour maçon

assurance décennale maçon

Maçon une profession particulièrement réglementée

Assurance obligatoire : L’assurance responsabilité civile décennale est obligatoire.

Qualifications / diplômes / expérience exigée : CAP, BP, TP ou BTS maçon

Tarif moyen constaté : 1900 euros par an

Autres assurances : Assurance véhicule professionnel, assurance bris de machine, assurance protection juridique, assurance santé et prévoyance.

Autres métiers connexes : Terrassier, carreleur, façadier, canalisateur.

>> Professionnel(le) des travaux de maçonnerie ? Obtenez plusieurs devis d'assurance professionnelle

Remplissez le formulaire ci-dessous, obtenez plusieurs devis et comparez gratuitement les assurances décennales

Votre entreprise
Vos besoins en garantie décennale
Vos coordonnées professionnelles

CONFIDENTIEL, SANS ENGAGEMENT, SANS SPAM


Tout savoir sur les assurances professionnelles du maçon

Le maçon est un professionnel du bâtiment qui intervient sur des chantiers de construction, de rénovation ou de destruction. Comme tout autre professionnel de la construction, le maçon doit lui aussi souscrire une assurance BTP. Une obligation appuyée par la loi Spinetta du 4 janvier 1978. Cette assurance obligatoire permet de couvrir le maçon et les travaux de maçonnerie pendant 10 ans suivant la livraison des travaux. Focus sur les assurances du maçon.

Le métier de maçon

Le métier de maçon consiste à réaliser des travaux sur tous types de bâtiments. C’est un professionnel qui exécute le gros œuvre pour les maisons individuelles, les immeubles, les industries et les ouvrages d’art. Il travaille dans la construction et dans la rénovation, et intervient également sur les chantiers de destruction. Le maçon peut travailler seul ou en équipe en fonction de la complexité des travaux à réaliser. En construction, c’est lui qui prépare les fondations, qui monte les murs et les cloisons et qui pose les dalles. En rénovation, son rôle est de diagnostiquer les désordres, c'est-à-dire les fissures, l’humidité et les tassements différentiels. Il travaille principalement à l’extérieur. Enfin, il est bon de savoir que la plupart du temps, le maçon travaille en collaboration avec d’autres artisans comme les électriciens, les couvreurs et les charpentiers.

L’assurance décennale maçonnerie

Pour le maçon, l’assurance de responsabilité civile décennale est obligatoire. En effet, d’après la loi Spinetta, tous les métiers du bâtiment sont concernés par cette obligation. L’assurance décennale maçonnerie vient couvrir les dommages pouvant être causés à un ouvrage par le maçon, par malfaçon, par erreur ou par oubli. Pour que cette assurance entre en jeu, il faut que les dommages affectent la solidité du bâtiment et le rendent impropre à son utilisation. La garantie décennale maçon est applicable pendant 10 ans suivant la livraison du bâtiment et permet de couvrir les sinistres suivants :

Les critères d’expérience pour la garantie décennale

Pour les assureurs, la maçonnerie est souvent vue comme une activité à risques. C’est pour cela qu’ils demandent des critères d’expériences aux maçons avant de leur proposer une garantie décennale. Ainsi, pour obtenir l’assurance décennale maçonnerie, vous devez disposer de plusieurs éléments, notamment : bulletins de salaire et certificats de travail avec la mention maçon prouvant vos 3 ans d’expérience, votre ancienne assurance et son relevé de sinistralité et un CV. Si vous ne disposez pas de 3 ans d’expérience au minimum, votre assureur peut refuser de vous assurer.

Le prix de l’assurance décennale maçon

Le prix de l’assurance décennale maçon dépend de plusieurs critères. Il dépend notamment de votre activité, de l’ancienneté de votre activité ou de votre entreprise, et de votre chiffre d’affaires annuel. Pour trouver la garantie décennale maçon qui vous convient le mieux, pensez à comparer différents devis. Aussi, demandez précision à votre assureur sur les conditions et les exclusions du contrat d’assurance décennale. Sachez que les maçons sont tenus de remettre leurs attestations d’assurance au maître d’ouvrage avant l’ouverture du chantier. En fonction de vos besoins, votre assureur peut vous proposer la responsabilité civile professionnelle, la responsabilité décennale et la garantie dommages aux matériels. Dans tous les cas, veillez à respecter votre obligation en tant que maçon en souscrivant la garantie décennale maçonnerie.

Les autres métiers concernés par l'assurance décennale